Depuis Yangon nous avons pris un bus, qui a pris 12h pour nous amener jusque dans la ville de Kalaw au nord du Myanmar. Je dis “nous” car j’ai rejoins une amie à Yangon, Julia, que j’avais rencontré en Thailande.

Kalaw se trouve à une soixantaine de kilomètres du lac Inle. La ville en soit n’a pas trop d’intérêt, mais c’est le départ de randonnées jusqu’à ce fameux lac. Après avoir arpentés la ville pour trouver l’agence qui nous inspirait confiance, nous avons choisit de faire un trek sur trois jours.

image

image

Nous sommes donc partis le lendemain pour 20 kilomètres. La route était vallonnée, mais rien de très difficile.

image

image

Nous avons pris notre pause déjeuner dans un restaurant avec un vue superbe sur les montagnes.

image

Nous avons ensuite avalés les dix kilomètres restant jusqu’à notre homestay pour la nuit sans trop de difficulté. Après une bière peu fraiche mais rafraîchissante et un repas cuisiné avec amour par notre cuisinier attitré surnommé par notre guide Mr Cook, nous sommes allés nous coucher car malgré tout, la journée avait été harassante. 

Le lendemain nous devions parcourir 21 km, mais la veille, mes chaussures m’avais torturées les pieds, et deux ampoules magnifique illuminaient mes talons. J’ai donc décidé de continuer en tong. La route était moins vallonnée que la veille, et les paysages assez différent. En fait, la region abrite plusieurs villages d’ethnies différente, majoritairement des agriculteurs. En revanche il n’y a pas que des rizières ce qui change par rapport au reste des pays que j’ai visités. Le tout donne étrangement un paysage assez familier, seul quelques rizières et le travail effectué à 90% à la main nous rappel que c’est l’asie.

image

image

image

Nous avons fini cette journée légèrement sur les rotules, nous étions tous content d’être arrivés.

image

Ma journée avec mes tongs c’est passée à merveille, aucune blessure aucune douleur. Comme la veille, une bière, un repas, une autre bière et au lit.

Même si la troisième journée était la plus courte (17Km), nous étions fatigués à la fin avant de prendre le bateau pour se rendre à la ville de Nyaung shwe. Encore une fois les paysages était différent de la veille et tout aussi beaux.

image

image

image

Ce trek était vraiment super, le guide était super sympa,  il nous à expliqué plein de chose sur la région et sur le pays. Notre cuisinier nous a régalé et les paysages était magnifique.

image

Extra :

image

image

image

One thought on “Le lac Inle : le trek

  1. Bonjour Titi
    la dernière photo c’est la plus belle. Tu fais vraiment baroudeur. J’aperçois un tatouage sur ton bras…C’est le hasard mais Mélanie vient de m’envoyer la photo du sien! Bonne poursuite dans vos découvertes.
    Quelques photos ne sont pas visibles…
    J’arrête d’écrire j’ai trop mal…
    BESITOS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *