Après s’être reposés à Luang Prabang, nous sommes partis pour Vong vieng, comme ce n’était qu’à 150 km, nous avons pris le temps de faire une petite grasse matinée et de prendre notre petit déjeuner au soleil. La route à été plutôt sympa, excepté pour une partie où la route descendait à pic sur 9 km. Comme les freins de ma moto ne sont pas très bon, la descente à été assez technique, mais je m’en suis très bien sorti puisque je peux en parler.

image

image

image

Arrivés à Vong vieng nous avons rejoins les deux québécois avec qui j’avais fait le Vietnam, et nous avons passés une bonne petite soirée bien arrosée de retrouvaille.
Le lendemain nous sommes allés faire du tubing dans une grotte ainsi que du kayaking le long de la rivière. La grotte n’avait pas trop d’intérêt, c’était juste marrant d’être sur nos bouées le long du cable qui nous permettait d’avancer plus vite.

image

image

Après avoir déjeuner nous sommes partis en direction du point de départ pour le kayaking. Normalement cela se fait à deux sur un bateau mais j’ai réussi à negocier le kayak à une place, qui était en fait celui du guide. Les partis rapide de la rivière n’était pas vraiment super rapide, donc c’était plus une balade qu’autre chose. Le long de la rivière se trouvait deux bars, nous nous sommes arrêtés au premier et avons passés du bon temps à boire et à rencontrer d’autre personnes. De retour sur la rivière j’ai croisé une Française que j’avais rencontrer à Hanoi, qui était elle en bouée. Elle à donc embarquée à l’arrière de mon kayak, et nous avons descendu la rivière ensemble jusqu’au prochain bar. Une fois arrivé, j’apprend que je n’était pas censé m’arrêter là, mais j’était descendu du bateau donc je suis quand même rester. J’avais dit que je ne resterais qu’une petite demi heure, j’y suis resté une heure et demi jusqu’à se qu’un des guide vienne me dire qu’il fallait que j’y aille. J’ai donc continuer tout seul puisque j’étais le dernier kayak (à part celui du guide). Une fois arrivé au point où je devais rendre mon embarcation personne ne m’y attendait, je me suis donc allongé sur le kayak et j’ai observé les montgolfières qui passait au dessus de moi. J’ai attendu le guide une demi heure, puis j’ai rejoins mes amis à la guesthouse.

image

image

image

image

Le soir, comme tout les autres soir, nous avons fait la fête. Le lendemain nous partions pour la capital, Vientiane. J’étais donc un peu fatigué mais la route allais être facile, puisque ce n’était que de la ligne droite et plate, mais ça n’a pas été si tranquille que ça. Sur la fin de la route, la circulation s’intensifiait et la poussière avec. J’étais toujours un peu malade, et respirer tout ça n’a pas vraiment aidé. Quand je suis arrivé à Vientiane, je n’étais vraiment pas bien, je toussais sans interruption, à tel point que j’en avait mal aux côtes. Je me suis donc couché directement, mais la nuit n’a pas vraiment réglée le problème. Je suis resté 3 jours dans la capital, dont deux au lit. La dernière journée, ça allait un peu mieux, j’ai donc fait un tour dans la ville, et le soir je suis allé au cinéma avec mes deux Québécois. Le film n’était pas terrible, mais ça a fait l’affaire.

image

image

image

Extra :

image

image

image

image

2 thoughts on “Vong vieng et Vientiane

  1. Bonjour Sébastien. Merci pour les commentaires, pour information, sur toute cette page il y a 16 photos qui n’apparaissent pas, seule la photo du début où tu es sur le kayak est présente. Le chargement du contenu d’images n’a pas fonctionné. Soigne toi bien et prend soin de toi. Les sorties arrosées à répétitions peuvent gâchées des jours de découvertes, alors attention!!! ta santé est gage de voyager en forme et dans de bonne condition pour profiter de chaque instant. Gros bisous de maman et papa.

  2. Coucou Titi ça nous a fait très plaisir de te revoir sur skype comme à chaque fois d’ailleurs…
    En revanche les photos que je vois d’habitude sans problème là j’ai vu juste la première… Tu nous as précisé que tu n’en avais pas mis beaucoup parce que tu n’étais pas en forme…
    Papa et moi avons constaté que tu allais mieux!!! Ouf
    On a vu The revenant avec Di Caprio…
    J’avoue avoir passé des moments les yeux fermés c’était parfois (de mon point de vue!) violent car ça parle de la réalité. En revanche les paysages de Yellowstone sont somptueux de beauté, c’est inhospitalier au possible en hiver, mais qu’est-ce que c’est magnifique! En attendant d’y aller… plutôt en été…
    Bonne suite de voyage
    Prends soin de toi
    BESITOS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *