Me voilà dans l’avion pour Kuala Lumpur, enfin pas tout à fait, je vous expliquerais, parlons d’abord du reste de mon séjour au Qatar.

Emilien reprenant le travail, deux choix se présentais à moi, aller visiter Doha ou aller à la piscine. Sachant que le plus vieux monument – bon en fait un fort de 10 mètres sur 10 avec un canon devant – date de 1938, vous pensez bien qu’il n’y a pas grand chose à voir qui est vraiment Qatari. Enfin si, il y a une chose : la démesure avec un sacré manque de personnalité.

image

Commençons par le souk waqif, très typique, on y trouve de tout, des tissus, les habits traditonnel Qatari, des épices, à manger, à boire, on s’y croirait presque jusqu’à ce que l’on croise, au détour d’une ruelle, un distributeur de billets, ça casse un peu l’ambiance.

image

A part quelques anachronismes, c’est quand même sympa de se balader dedans, surtout qu’il n’y avait pas grand monde quand j’y suis aller.

image

Autre chose à voir de la démesure Qatari : les centres commerciaux.
Dit comme ça, ça équivaut à aller visiter rosny2, ça n’a aucun sens, sauf si au milieu il y a un parc d’attraction, une patinoire et surtout une grande piscine sur laquelle des gondoles vogue. Dans tout ça, je n’ai même pas pensé à demander le prix du tour de gondoles.

image

image

Au final ce qui reste le plus beau à voir, c’est Doha dans sa globalité. Les tours sont très belle, même si certaines sont vide, ils ont tout de même du goût dans leur folie!

image

image

image

Jusque là, j’avoue que tout ça peut paraître très péjoratif mais il ne faut pas s’y méprande, certe cette ville est artificielle, mais la vie y est très agréables, il fait beau, chaud (trop peut être), et tout est simple, il n’y a qu’à demander pour obtenir (et payer un peu quand même).

Une fois tout ces lieux visités, il ne me restais plus qu’à profiter de la salle de sport et de la piscine. Pour être honnête, je ne suis aller qu’une seule fois à la salle de sport pour y courir 40 min, en revanche la piscine j’en est abusée!
Pour resumé, mon séjour au Qatar, à été bien stylé, du sport, du dépaysement, des bars, du repos, tout ça avec un pote et quelques un de ces collègues, que demander de plus!!!

Me voilà donc maintenant dans l’avion qui m’amène à Kuala Lumpur, avion qui au passage, a failli partir sans moi, à cause des embouteillages pour la version officielle!
Une fois arrivés, je reprend directement l’avion pour aller en Indonésie, et plus exactement à Medan sur l’île de Sumatra. Si le nom de l’île vous dit un truc, c’est normal, c’est là où il y a eu LE tsunami de 2004. La raison de ce petit raccourci, c’est qu’en Malaisie, le temps est un peu trop instable.

Au progamme, randonnées dans la jungle, lac au sommet d’un volcan…

A suivre…

One thought on “Farewell to Qatar, welcome to Asia

  1. Coucou Titi nous espérons que tu as beau temps et que les paysages de Malaisie te surprennent…
    Dans le métro la publicité nous invite à nous rendre en Malaisie à Kuala Lumpur ça donne envie de partir…
    Bisous Poutous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *