Siem Reap se trouve au nord ouest du Cambodge, à une dizaine de kilomètres au nord du Tonle sap, le plus grand lac du pays. Concrètement j’ai dû traverser le pays d’Est en Ouest depuis Ban lung, ce qui fait 8h de bus, plutôt honnête.
En plus d’être une des plus grande ville du Cambodge, Siem Reap est surtout connu pour être le point de départ pour toutes personnes voulant visiter les temples d’Angkor.
J’y suis arrivé en début d’après-midi, fatigué de la veille, je n’est donc pas fait grand chose ce jour, juste un petit tour des alentours de l’auberge, et pris quelques renseignements sur comment visiter les temples. Puisque la location de scooter aux touristes est interdite (officiellement : trop d’accident. Officieusement : la mafia des touk-touk règne), deux choix se presentaient à moi, soit le faire en touk-touk pour 15 dollars plus l’entrée, soit le faire en vélo pour 2 dollars plus l’entrée. Bien sûr, tout le monde (auberge et touk-touk) me déconseillaient de le faire en vélo car difficile en raison de la chaleur et de la distance entre les temples.
J’ai décidé de ne rien faire le lendemain car il me fallait une grasse mat’ pour être en forme pour la visite des temples.

Après avoir pris le temps de me réveiller, de prendre un café et un petit dejeuner, j’ai loué un vélo pour la journée et fait un tour de la ville. Je suis tout d’abord allé au musé national car j’avais entendu qu’il était pas mal.

image

En effet, je n’est pas été déçu, il y avait une salle avec 1000 buddha, tous trouvés dans les alentours de Siem reap (Angkor et ailleurs), et pas mal d’infos sur la civilisation Kmer, qui a été une dès plus brillante de l’humanité avec les égyptiens et grecs. Bon à chaque musé la même histoire, n’étant pas un historien et pas extrêmement passionné d’histoire, j’ai assez vite décroché, mais c’était intéressant.

Je suis ensuite parti à la découverte de la ville, entre les marchés, les rues bondées de touriste et un temple.

image

image

image

Puis, comme je ne sais pas faire de petite choses, je me suis embarqué dans un projet de visite des bords du Tonle sap à 10 kilomètres de là.
La route était plate, donc le trajet c’est plutôt bien passé malgré la chaleur. J’ai donc visité un village de pêcheur coincé entre le lac et des rizières.

image

image

image

image

Je suis ensuite rentrer à l’hôtel afin de préparer ma visite des temples le lendemain.

One thought on “Siem Reap

  1. JOYEUX NOEL BASTOUNET de la part de Virginie papa et maman…Puisqu’ils ne fêtent pas noël ton cadeau c’est la visite du temple d’Angkor…Très beau cadeau!!! Bisous
    Nous espérons que ton oreille va mieux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *