Et pour la troisième fois de mon voyage, je dois rester à l’aéroport de Kuala Lumpur, KLIA de son petit nom (Kuala Lumpur International Airport). Très exactement c’était ma deuxième nuit, du coup je me suis dit que ça méritait un petit article, car mine de rien, maintenant je me sens comme à la maison dans cette zone international.
Comme je le disait dans un article précédent, il à été élu neuvième meilleur aéroport du monde par le site sleepinginairports.net (dormir dans un aéroport; ça tombe bien!), le premier étant Singapour non loin d’ici. Bref, il n’a pas volé ça place puisque il y a tout ce qu’il faut pour passez la nuit, bon déjà il y a un hôtel donc ça met tout le monde d’accord, mais c’est un peu cher, donc il y a surtout une zone réservée aux enfants avec des fauteuils bien confortable,

image

une salle TV pour regarder du sport et une autre pour des films,

image

des prises électriques, forcement, pour donner à boire à notre chère téléphone, des toilettes parfaitement propre et vide (il est donc possible de se lâcher si on a abusé des épices la veille…),

image

des restaurants pour s’exploser le bide (c’est du fast food par contre, faut pas s’attendre à manger correctement), des commerces détaxé, des bébés mosqués,

image

enfin des salles de prière quoi, and last but not least, une zone fumeur, malheureusement une nuit n’est pas parfaite si je n’assouvi pas mon besoin en nicotine (triste mais réel).
Avec tout ça on peut choisir entre une nuit de sommeil dans la zone enfant, par terre (la moquette a l’air pas mal, mais j’ai pas testé), où on veut, ou une nuit blanche à se cramer les yeux devant un écran.
J’ai donc passé la nuit à regarder tout les films que diffusait Fox Movie, j’ai mangé au burger king (j’avais pris McDo la dernière fois, faut varier), fumé, pris un café à Beverage area, et finalement pris mon vol pour Phnom Penh.

image

image

image

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *