wpid-sam_1547.jpg

Au nord de l’île de Luzon, à 10h de bus de Manille, se trouve un ensemble de village de montagne, dont Banaue (prononcé banoué). La principale chose à voir dans cette région sont les champs de riz qui sont absolument partout. Afin de mieux profiter de ces paysages de rizières, j’ai fait un trek sur deux jours, cela donc incluait une nuit dans un village au milieu des montagnes et surtout, des rizières.

A peine arrivée de Manille par bus de nuit, je suis parti avec trois autres personnes et un guide dans les montagnes Le temps était assez lunatic, on passait de la grosse pluie à un soleil magnifique (et inversement) en une vingtaine de minutes, mais cela ne nous à pas empêché d’avancer et d’apprécier la randonnée. A vrai dire, lorsqu’il pleuvait, nous étions au milieu d’une forêt, ce qui a fait office de parapluie.
Nous avons donc marchés 4h jusqu’à un premier village et déjà quelques rizieres incrusté dans la montagne.

wpid-sam_1524.jpg
wpid-sam_1530.jpg
SAM_1543

wpid-sam_1548.jpg
wpid-sam_1553.jpg
wpid-sam_1563.jpg

Après ce premier village, 3h autres heures de marche nous séparais de notre escale pour la nuit, et sur le chemin, des rizières à perte de vue.
wpid-sam_1560.jpg

Le soir nous avons passé une soirée bien agitée avec les guides et les personnes des autres groupes (soit dit en passant, tous des français, j’étais le seul avec des anglophones 😀 ).

La deuxième journée s’annonçait plus courte que la première mais aussi beaucoup plus physique. Et en effet, nous n’avons pas été déçu, à peine arrivé au terme d’une longue monté bien corsé, on enchaînait sur une descente toujours ultra raide. Pas la peine de préciser que le temps faisait encore fois n’importe quoi, et le sol était glissant comme jamais.
Mais pour nous consoler, il y avait toujours ces rizieres autour de nous.
wpid-sam_1570.jpg

Après une ultime descente sur des escaliers de pierre aux marche irrégulière et à l’adhérence douteuse (toujours dû à la pluie) nous somme arrivé à une chute d’eau où je me suis baigné dans une eau bien fraîche avec grand plaisir.
wpid-sam_1579.jpg

wpid-gopr3155.jpg

Il était ensuite l’heure pour nous d’entamer le chemin du retour. Nous avons donc traversés les rizières, entre des escaliers aux marches super haute,  des bords de rizières en équilibre sur quelques pierres et bien sûr sous une pluie qui s’incrustait jusqu’à l’os. Une fois arrivée en haut des rizières, tout ça c’est calmés, Le dernier kilomètre c’est fait sur le toit d’une jeepney.

DCIM102GOPRO

Je reprenais le bus le soir même pour Manille, absolument toute mes affaires était trempées, et avec l’humidité rien ne sèche en une heure, donc j’ai tout mis dans ma valise en priant pour que ça ne pu pas trop en arrivant à destination.

Un peu d’extra :
wpid-sam_1567.jpg
wpid-sam_1568.jpg

wpid-sam_1584.jpg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *