Baluran est un parc national à l’extrême Est de l’île de java et il y a à peu près tout les décors, savane, jungle, mer, forêt de mangrove, montagne, coraux.
J’ai passè trois nuits dans un village appelé Bama, enfin il y avait deux trois maisons, donc c’est même plus petit qu’un village. La vie y était assez archaïque, pas d’électricité la journée, juste le soir grâce à un générateur, la douche se prenait dehors, la lessive se faisait à la main (j’étais à cours de caleçon!), et pas de chasse d’eau dans les toilettes (mais c’est pratiquement toujours comme ça dans le pays). Malgré ce retour dans le temps j’étais plutôt bien installé et ça n’a pas été difficile de se faire à ce mode de vie (faut bien comprendre que je suis en vacances, donc tout est plus facile).
Je passais mes journées à me balader entre jungle et savane, avec quelques petits arrêts sur des plages vide pour me rafraîchir. Au final, j’ai marché minimum 10 km par jour ce qui ne m’a pas fait de mal.

Un petit bémol tout de même à cette endroit paradisiaque, les singes. Au début j’ai été agréablement surpris de voir tout ces singes sur la plage, jusqu’à ce que je me pose avec une cannette de coca sur un banc de la plage, il a suffit que je tourne la tête quelques secondes pour qu’un singe en profite pour me voler ma boisson tant mérité, je vous avoue que j’étais désabusé sur le coup, mais je ne pouvais en vouloir qu’à moi même. Ça m’apprendra à oublier que les singes, malgré leur apparence mimi, c’est en fait des petit cons (surtout les petits singes). Ils peuvent même se montrer agressif lorque l’humain en possession d’un paquet de chips montre un peu de résistance, dans ce cas il faut juste leurs lancer un bout de bois dans la tronche (pas de violence sur les animaux bien sûr, ils sont tellement vif, que le bout de bois, ils l’évitent à chaque fois) pour qu’ils déguerpissent, et dans la foulée ranger son paquet de chips, parce que tu peux être sûr qu’ils vont revenir.

Je pourrais écrire longtemps pour vous décrire les paysage que j’ai vu, mais comme une image parle plus que mille mots, place aux photos.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

One thought on “Baluran

  1. Coucou Seb,
    C’est à chaque “numéro” un plaisir de te lire (même si tu as effectivement été très bref sur les temples…) et de découvrir tes magnifiques photos, tes anecdotes, tes péripéties…fais un gros bisou au singe de ma part (il parait que c’est mon signe astral chinois). Je suis toujours pressée de lire le prochain…
    Merci pour ces délicieux moments passés avec toi. Gros bisous. Tata Yoyo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *