Mandalay est la pus grosse ville du Nord Myanmar. En ce moment nous sommes au début de la saison des pluies et la journée où nous avons pris le bus depuis le lac Inle, il a plu tout le long. Pour manger nous avons dû aller dehors, et se déplacer à pied dans cette ville lorsqu’il pleut est simplement horrible, il y a des flaques d’eau partout, enfin c’est plutôt des piscines et nous avons dû y mettre les pieds plusieurs fois car les trottoirs étaient occupés par des motos ou des magasins.

image

Le lendemain matin, la météo était plus clémente, nous sommes donc partis à pied visiter un peu la ville. Alors que nous nous dirigions vers un palais il a commencé à pleuvoir un tout petit peu, et nous avons rencontrés un chauffeur de taxi qui nous proposait de nous faire faire le tour de la ville. Il nous a tout d’abord amenés dans un temple, le Mahamuni.

image

image

Il nous a ensuite amené dans un monastère, et sur le chemin nous nous sommes arrêtés dans un magasin afin que je puisse acheter mon drapeau du Myanmar.

image

image

Puis il à commencé à pleuvoir pour de vrai, et faire des visites en exterieur lorsqu’il pleut n’est pas très agréable, nous avons donc décidés de stopper le tour et de rentrer à l’hôtel. Puis nous avons vaqués à nos occupations (écrire un article pour moi). Le soir nous sommes aller au cinéma voir le seul film disponible en anglais qui nous intéressait, Captain America : Civil war. La chose marrante au cinéma, était que le film était en version originale sans aucun sous titres, et nous étions pratiquement sûr d’être les seuls dans la salle à comprendre assez bien l’anglais pour suivre un film. Les gens venaient donc juste pour regarder les images… pourquoi pas!

image

Le lendemain nous avons loués un scooter pour aller faire un tour dans la campagne qui est beaucoup plus intéressante que la ville.

image

Notre premier arrêt à été pour voir un pont en bois de 1km.

image

image

De l’autre côté du pont nous avons lu que nous pouvions trouver du palm wine dans les environs. La dernière fois que j’en ai bu, c’était en Indonésie 1 semaine après le début de mon voyage, je voulais donc absolument en boire, nostalgie quand tu nous tiens! Après avoir demandés à quelques personnes, nous avons trouvés l’endroit un peu à l’écart du village.

image

Nous sommes ensuite allés à Inwa, un tout petit village où le temps c’est arrêté.

image

image

Nous avons décidés de nous arrêter pour manger, et je suis tombé amoureux d’un nouveau plat : la salade Mohinga. La préparation faite un peu peur, mais c’est super bon. C’est une salade de nouilles a laquelle est rajoutée de la farine, de l’huile, des piments, et des cacahuètes, ensuite, c’est là que ça se corse, le tout est mélangé avec les mains, sachant que la fille rend la monnaie et tout. Ceci dit ce n’est pas pire que dans les Kebabs de notre douce France, et je dirais même, j’ai plus confiance en cette birmane qu’en le mec du Kebab, je ne sais pas pourquoi.

Après ce délicieux déjeuner, nous sommes allés à Sagaing non loin de là, de l’autre côté du fleuve. Alors là, les mecs on complètement craqués, je n’ai jamais vu autant de pagoda récente au même endroit.

image

image

Après cette cure de pagode, nous sommes allés plus au nord, à Mingun, la route longeait le fleuve, et l’on passait devant de super paysage. Il se faisait tard, nous ne sommes donc pas restés longtemps dans le village, à vrai dire nous avons juste bus une boisson rafraichissante.
Sur le chemin du retour, alors que la jauge d’essence était aux trois quarts, nous sommes tombés en panne après que la moto ait bu les dernières goûtes dans le fond du réservoir. Le temps de mettre la moto sur le côté et de me retourner, une moto et un bus venaient dans notre direction, j’ai donc fait signe aux chauffeurs de s’arrêter pour nous aider. Le type en moto c’est arrêté, bien sûr il ne parlait pas anglais mais il a facilement compris quel était notre problème. Alors qu’il regardait le reservoir pour avoir confirmation, un autre gars c’est arrêté, et nous a proposé de nous amener à la première ville pour trouver de l’essence puis de revenir avec, mais, par le plus grand des hasards, le premier mec avait un fond d’essence dans un bidon à l’arriere de sa moto. Il n’a pas voulu entendre parler d’argent et nous a juste fait un grand sourire.

image

Nous avons pu rentrés à Mandalay sans problème, et avons passés une soirée tranquille autour de quelques bières avant de partir le lendemain.

Extra :

image

image

image

image

One thought on “Mandalay

  1. Coucou Titi je vois une nouvelle fois qu’il y a encore de l’humanité et de la générosité chez les personnes que vous rencontrer ! C’est plutôt rassurant, ça donne envie de les connaitre…
    Bisous à vous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *