Pour se rendre sur cette île paradisiaque, il fallait que nous allions à Sihanoukville pour prendre un ferry. Dans le même temps, il fallait aussi que l’on trouve un endroit où mettre les motos. Sans se la raconter, nous nous sommes débrouillés comme des chefs (avec un zest de chance quand même). Nous sommes arrivés dans la zone portuaire de Sihanouk, et après avoir un peu galerés à trouver le quai du bateau, il se trouvait que la fille qui tenait le magasin au bout du quai a acceptée de garder nos motos, et le bateau partait dans 10 minutes. La perfection. La traversé à durée deux heures, nous avons donc débarqués sur l’île à la tombé de la nuit. Après avoir fait quelques hôtels nous nous sommes rendu compte que les prix des bungalows était extrêmement élevés (50$), nous sommes alors allés dans un dortoir où nous étions tout seul, ce qui était plutôt cool.

image

Le lendemain, nous nous sommes rendus sur une plage de l’autre côté de l’île. Nous avons marchés pendant 40 minutes, dans la junle, chargés de nos gros sacs. Une fois arrivés, nous nous sommes installés dans un bungalow, toujours un peu chère, mais beaucoup moins que sur la première plage.
Nous y avons passé 5 jours. Le plus clair de notre temps, nous étions sur la plage, ou sur les hamacs, à lire, faire connaissance avec les autres vacanciers, et jouer au volley. Les proprietaires des deux guesthouses où nous étions tout le temps étaient vraiment super sympa, et nous avons vraiment passés du bon temps en compagnie de tout ce petit monde.

image

image

La nuit, nous sommes souvent allés nous baigner, et on y restait des heures car c’était vraiment magique. En effet, de nuit, les planctons envahissent la mer, et lorsque tu remus un peu l’eau, les planctons se mettent à briller. Une nuit, ils étaient tellement gros, que l’on a réussi à en prendre quelques un dans nos mains. C’est aussi gros que mon petit doigt, c’est tout gélatineux, avec une petite cacahuète en guise de cerveau, et on peut le voir respirer.

Extra :

image

image

image

One thought on “Koh Rong Sanloem

  1. Quels beaux endroits! Est-ce le paradis sur terre? J’espère te voir sur Skype demain…
    We see to morrow, good night.
    Besitos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *