Comme je le disais dans l’article de Pakse, nous avons décidés de passer par le Vietnam pour aller au Cambodge, afin d’éviter de se faire prendre les motos à la frontière corrompue Laos-Cambodge. Nous sommes partis des 4000 îles un peu tard en raison de ma fête d’anniversaire bien arrosée de la veille. Nous n’avons donc pas parcourus autant de kilomètres que nous souhaitions. En effet nous avions prévus de nous rendre à Attapeu à 270 km des 4000 îles, mais n’avons pu nous rendre qu’à Paksong à 170 km. Le lendemain, nous nous sommes levés à 6h afin de pouvoir parcourir les 260 km jusqu’à la frontière Vietnamienne tranquillement. C’était sans compter que le moto de Julien tombe en panne ce matin là. Le mécanicien a mis 2 heures à réparer la moto, nous sommes donc partis en catastrophe aux alentours de 11 heure. Après quelques kilomètres, il trouvait que sa moto n’avancait pas comme elle le devait, mais nous avons décidés de continuer malgré tout car sont visa se terminait le jour même et j’avais dépassé le mien déjà d’un jour. Après 100 km, il s’est rendu compte que c’était peut être sont frein arrière qui était juste trop serré, et en effet, son frein était ultra chaud comparé au mien. Nous sommes donc allés au mécanicien le plus proche pour le faire desserrer, et nous nous sommes alors rendu compte que le plastique autour du roulement était complètement fondu. Il était déjà 14 heure et il nous restait 160km à faire, et comme nous n’étions pas trop certain de l’heure de fermeture du poste frontière, nous avons fait les kilomètres restant sans nous arrêter. Nous sommes arrivés à environ 16h30 à la frontière et tout c’est bien passés. La ville de Plei can n’était plus qu’à 20km. Nous étions très content de retourner au Vietnam et avons vite récupérés nos habitudes local (conduite et alimentation).

image

image

Le soir nous nous sommes à tablé dans la rue pour manger un Bun mi (sandwiche), et à la fin de notre repas, nous avons été invités à la table de 4 vietnamiens qui nous ont offert quelques tournés de vin de riz (entre 30 et 40%, même eux ne savent pas tellement c’est artisanal), welcome back!
Le lendemain nous avons continués notre route vers le Cambodge et avons fait une étape à Pleiku, une ville où nous étions passés quelques semaines plus tôt. Nous avons alors vraiment découvert la ville autrement et sommes restés 1 jour afin de nous préparer pour le passage au Cambodge du lendemain. Nous en avons même profités pour aller jouer aux jeux vidéo.

image

image

image

image

image

Le passage aux Cambodge, malgré nos inquiétudes concernant les motos, c’est passé sans accro. J’ai juste failli ne pas m’arrêter à la frontière Cambodgienne car elle ressemblait plus à une maison qu’à une frontière, et le douanien est sortie en courant de sa cabane pour me dire de m’arrêter.

Petite comparaison de toute les frontières que nous avons traversées en moins d’une semaine.
Laos :

image

Vietnam :

image

Cambodge :

image

Notre premier arrêt a été Ban lung, une ville où j’étais déjà allé en décembre dernier pour faire un trek. Cette fois je n’y ai passé qu’une seule nuit, pendant laquelle nous sommes allés à une fête foraine (sans forains, on est en asie, il ne faut pas oublier).

image

Extra :

image

image

image

image

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *